Soutenez l'Alliance Citoyenne et recevez le livre de Saul Alinsky "Radicaux, Réveillez-vous" !

Soutenez l'Alliance Citoyenne, les luttes dans les quartiers qui s'organisent pour plus de justice sociale, et le développement de la méthode "Alinsky", en achetant le premier livre de Saul Alinsky, "Radicaux, réveillez-vous!", pour la première fois traduit en français.

Faites un don de 30 euros ou plus, et vous recevrez un exemplaire du livre

En cadeau pour votre don de 30€ ou plus
Radicaux Réveillez-vous !
Radicaux Réveillez-vous !
Radicaux Réveillez-vous !
Radicaux Réveillez-vous !
Vous devez avoir donné au moins 30,00 € pour obtenir ce produit
Radicaux, réveillez-vous ! 1ere traduction en français de Saul Alinsky Préface de Marie-Hélène Bacqué Saul Alinsky est à l’origine de deux notions qui occupent une place grandissante dans la recherche sociologique et dans les nouvelles formes de travail social et de militantisme associatif : l’empowerment et le community organizing. Le passager clandestin publie en français son premier livre, qui n’avait jamais été traduit. Cet ouvrage s’appuie sur l’expérience d’Alinsky dans Back of the Yards, l’un des quartiers les plus pauvres de Chicago. Le jeune Alinsky s’y est attaché à organiser les habitants dans une dynamique de contre-pouvoir en mettant en lumière le rôle nécessaire de l’organizer, agent de développement social doublé, ici, d’un agitateur politique. Alinsky s’adresse aux « radicaux » du pays, c’est-à-dire à ceux qui, mus par une forte exigence de justice sociale, sont déterminés à s’attaquer à la racine des problèmes. Il définit les modalités stratégiques, tactiques et « psychologiques » du travail d’organisation des communautés populaires. L’idée est de faire émerger dans les communautés reléguées un nouveau pouvoir, une force organisée selon la logique du conflit, en vue d’instaurer un rapport de forces propice à la négociation avec les autres instances de pouvoir impliquées dans la situation. L’œuvre fondatrice de Saul Alinsky est encore aujourd’hui une source d’inspiration pour tous les travailleurs sociaux. Pour replacer ce texte dans son contexte historique, donner à saisir sa place dans la trajectoire intellectuelle et militante de l’auteur et, surtout faire sentir sa résonnance avec certaines questions très actuelles, liées, notamment, à la présence grandissante dans notre société de territoires et de populations reléguées, nous avons demandé à la sociologue Marie-Hélène Bacqué de le préfacer. « La pensée et les méthodes d’Alinsky sont d’un apport essentiel dans les débats hexagonaux contemporains sur la relégation sociale ». (Marie-Hélène Bacqué)

Minimum : 30,00 €
Je ne souhaite pas recevoir le livre d'Alinsky
Je ne souhaite pas recevoir le livre d'Alinsky
Carte de crédit
*
*
*
 
Nom et adresse de facturation
*
*
*
*
*
*
*

Faites un don de 30 euros ou plus, et vous recevrez un exemplaire du livre « Radicaux, Réveillez-vous ! »

Paru en 1946 aux Etats-Unis, ce livre est la 1ère traduction en français parue en 2017.

L’argent récolté permettra à l’Alliance Citoyenne de poursuivre ses missions d’organisation de collectifs de quartiers qui se battent pour de meilleures conditions de vie, des améliorations concrêtes dans le logement, le quartier, les écoles, etc. L’argent permettra aussi à l’Alliance Citoyenne de continuer à développer et diffuser la « méthode Alinsky » en France.


« Ce livre s’adresse à ceux qui veulent changer le monde. Si Machiavel écrivit Le Prince pour dire aux riches comment conserver le pouvoir, j’écris Radicaux, réveillez-vous! pour dire aux pauvres comment s’en emparer », Saul Alinsky.


« La pensée et les méthodes d’Alinsky sont d’un apport essentiel dans les débats hexagonaux contemporains sur la relégation sociale », Marie-Hélène Bacqué

Lisez la postface signée de l’Alliance Citoyenne pour mieux comprendre le lien entre notre association et ce livre ! cliquez ici pour télécharger : Postface Alliance Citoyenne Alinsky.pdf

— placeholder —

Dans la presse : extrait de Mediapart, mars 2017

« Plus on avance dans la lecture plus on est époustouflé par les valeurs morales et politiques énumérées : ni frontières, ni propriétés, au-dessus des droits humains.

Et finalement une sorte de programme (presqu’électoral) de socialisme autogestionnaire (même si le mot n’existe pas à l’époque). Et si les radicaux paraissent « excentriques », il rappelle que c’est loin d’un « centre » que naît une révolution. C’est pourquoi il oppose les conservateurs, les libéraux (au sens américain, c’est-à-dire des contestataires idéalistes qui, selon lui, n’agissent pas) et les radicaux qui mettent les mains dans le cambouis. Les libéraux protestent, s’indignent, rêvent de rêves ; les radicaux se rebellent, passent à la lutte, construisent le monde dont rêvent les hommes. (…)

Avec une préface brillante de Marie-Hélène Bacqué et une belle traduction d’André Verhaeren, et notes de l’éditeur et du traducteur. », Yves Faucoup, Mediapart, mars 2017

 

Votre don servira à financer nos campagnes sur le terrain !

Campagne sur le prix de l’eau à Aubervilliers