Un syndicat des handi-citoyens en lutte pour la justice et la liberté de mouvement

Inadaptabilité des logements aux personnes en situation d’handicap, problèmes d’accès aux guichets des banques ou à certains magasins…les injustices sont nombreuses pour les personnes avec handicap. Elles ont décidé de s’organiser en syndicat et de puiser dans la force de la non-violence pour faire changer les choses.

Ils sont aujourd’hui 150 dans l’agglomération grenobloise à s’être engagées avec le syndicat pour pointer les injustice qui les touchent. L’enjeu est de s’organiser pour faire preuve de solidarité, mais aussi pour interpeller les pouvoirs publics afin de faire bouger les choses. Parmi les nombreux membres de l’Alliance Citoyenne, locataires de logements sociaux, les personnes en situation de handicap subissent plus que d’autres les problèmes de mal logement. C’est d’abord là qu’elles se sont organisées.

Priorité du moment: Mettre fin aux « pannes-prison » d’ascenseur. Ce problème touche des centaines de locataires en situation de handicap chaque mois dans la ville. Ces pannes d’ascenseurs qui ne sont pas réparés vont de 24h à plusieurs semaines et provoquent des situation d’enfermement à domicile ou des personnes bloquées à l’extérieur de chez elles plusieurs jours.
 
L’enquête réalisé (publication prévue fin 2020) montre que la cause principale est le refus des multinationales ascencoristes (Otis, Thyssenkrup, Schindler) de stocker les pièces nécessaires pour faire les réparation dans les temps. L’importation de pièce prend plusieurs jours, voire plusieurs semaines, pendant lesquelles les personnes se retrouvent enfermées chez elles, sans aucun moyen de sortir.
Un autre dimension qui interroge est la faiblesses des sanctions que les bailleurs mettent aux ascensoristes pour ces délais déraisonnables. Les handi-citoyens n’entendent pas laisser leur liberté sacrifié pour les besoins de trésorerie des ascensoristes ou les problèmes des bailleurs face à leurs prestataires. Ils sont prêt à faire entendre leur voix et pousser que que des solutions soient mises en oeuvre.

Les premières mobilisations. – Novembre 2017

Une mobilisation victorieuse pour Rachid et le droit des locataires avec handicap dans le logement social