Construire des éco-syndicats de citoyen pour accélérer la transition

« Des rénovations thermiques pour nos logements HLM, l’écologie pour nous aussi ». En Seine St Denis ou dans le Rhône, les habitants de quartiers populaires membres de l’Alliance Citoyenne d’Aubervilliers et de l’Alliance Citoyenne du Grand Lyon sont debout pour la justice climatique.

Habitants des passoires thermiques dans les quartiers populaires, riverains d’usines polluantes, parents d’enfants scolarisés dans des zones à air très pollué, habitants de campagne affectés par les pesticides… Certaines personnes, certaines communautés d’habitants, se retrouvent malgré eux au front des luttes écologiques et climatiques.

On peut imaginer une multiplication de mobilisations locales ciblées et des petites victoires pour faire reculer la crise écologique et sociale et relever le défi climat. La constitution d’une multitude d’éco-syndicats d’habitants de quartier, de parents ou d’usagers des transports puis la fédération de ces éco syndicats de lutte une confédération générale internationale a même de mener et gagner la guerre climatique.

Parce qu’ils sont ancrés dans des injustices concrètes, dans des territoires, au sein des communautés populaires affectées par les injustices sociales et climatiques, les eco-syndicats et leur confédération permettra de sortir la lutte climatique des penchants idéalistes des classes supérieures qui en sont aujourd’hui les principales forces motrices.

Le plus grand nombre des candidats écologistes élus aux dernières municipales sont des ingénieurs ou plus généralement des bac +5 appartenant aux classes moyennes supérieures. Le risque est grand de reproduire une écologie de centre ville et de classes moyennes et supérieures.
Pour éviter cela, il est possible de construire des dynamiques collectives des personnes au front des enjeux écologiques. Des écosyndicats de locataires, de parents ou d’usagers des transports. Une citoyenneté collective qui je se limite pas aux élections: organisation d assemblées populaires, revendications, actions collectives, négociations… Historiquement, c’est l’expérience syndicale qui a formé des générations de militants et militantes ouvriers jusqu’à permettre a nombre d’entre eux de devenir élus via les partis socialistes ou communistes.

🌍Au front de la bataille pour le climat
Kama à Aubervilliers paye 1027€ pour 2 mois d’électricité en hiver et vit dans un four l’été. Nawal et Bijou à Villeurbanne dépensent près de 30% de leurs revenus pour les factures d’énergie. Il y a l’injustice sociale de s’être vues attribuer un logement HLM qui soit une véritable passoire thermique.
Et, en toile de fond, le défi climatique quand le secteur du bâtiment représente 45% de la consommation d’énergie et 27% des émissions de gaz a effet de serre. Debout pour demander des économies pour leur famille et des économies d’énergie, elles montrent la voie d’un écosyndicalisme citoyen qui est la condition d’une véritable écologie populaire où les gens du peuple ont leur siège a la table des décisions nécessaires à la transition.