Le syndicat des femmes musulmanes

Parce que les injustices et discriminations qui nous touchent sont nombreuses en France, qu’elles nous privent d’accès à des emplois, au sport, à des formations et parfois même à la santé, nous avons décidé de nous organiser pour faire changer les choses. 

Nous nous constituons en syndicat pour nous rassembler, pour revendiquer, pour passer à l’action, pour négocier, pour aller arracher auprès de chaque institution les changements qui permettront à terme de faire de la France une société de tolérance dans laquelle nous auront les mêmes droits que les autres et à laquelle nous serons fière d’appartenir. 

Lancé en  2018 à Grenoble avec l’alliance des femmes voilées et libres de l’agglomération grenobloise, le syndicat des femmes musulmanes compte  130 membres début 2020 entre Grenoble Lyon et la région parisienne.
 

Il est organisé autour de trois axes : l’accès aux sports (piscines, salles et clubs de sport…), l’accès à l’emploi, et l’accès à la formation et aux études supérieures.