Stop aux pannes d’Ascenseurs prisons

Les Handi-Citoyen·nES disent stop aux pannes d’ascenseurs prisons

Depuis le printemps 2020, 225 personnes en situation de handicap habitant les quartiers populaires de Grenoble ont construit un groupe d’action collective, au sein de l’Alliance Citoyenne. Ils se mobilisent pour des logements accessibles et adaptés et souhaitent faire entendre leur voix dans l’espace public, les médias et la sphère politique où ils restent encore invisibilisés et infantilisés.

Les pannes d’ascenseurs dont les délais de réparation vont de 24 heures à plusieurs mois ont une double conséquence. Elles provoquent à la fois des situations d’enfermement à domicile et à la fois des périodes où les personnes sont bloquées à l’extérieur de chez elles et n’ont plus accès à leur logement.

Ces pannes-prisons peuvent toucher tout le monde. Seulement, lorsque les personnes impactées sont à mobilité réduite ; ces dernières sont ainsi condamnées à l’isolement, avec des conséquences directes sur leur santé, vie sociale et professionnelle ainsi que de la dépendance envers leurs proches ou des associations de solidarité.

Pour les Handi-Citoyen·nes, la question des « ascenseurs-prisons » est devenue le cœur des discussions, avant les questions d’accès à l’emploi ou aux transports en commun.

En 2021, ils ont organisé plusieurs actions directes et négociations avec les bailleurs sociaux de l’agglomération grenobloise : Actis, Grenoble Habitat, Alpes Isère Habitat et ont obtenu des victoires concrètes : relogement d’Isabelle et de Marion, réparation des ascenseurs dans l’immeuble de Ghalia, mise en place d’un système de portage etc. Enfin, ils ont interpelé les élu-es, lors d’une conférence de presse devant la métropole de Grenoble pour identifier des solutions durables.

Lutter contre les ascenseurs-prisons, c’est lutter en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap et pour leur liberté d’aller et venir, ainsi que celle des personnes âgées pour qui l’ascenseur est une condition importante pour bien vieillir chez soi. Les personnes de plus de 60 ans seront 20 millions, en France, en 2030. Il est urgent d’apporter des réponses durables à ce problème persistant.

J'agis face aux ascenseurs prisons
« Malgré mon handicap, j’aime la vie. L’ascenseur, quand il est en panne, ça me renvoie à mon handicap »
Ghalia
Membre des Handi-Citoyen·nes
Presse
Quelques dates clés
  • Mars 2021 : Sortie du rapport “Lutter contre les ascenseurs-prisons”

  • 6 avril 2021 : Action “Libérez Ghalia” à l’agence Actis centre-ville pour demander la réparation de l’ascenseur de son immeuble

  • 23 avril 2021 : Conférence de presse des Handi-Citoyen·nes devant la Métropole de Grenoble pour la sortie du rapport “Lutter contre les ascenseurs-prisons : De la réponse ponctuelle à la mise en œuvre d’une réelle politique publique locale

  • 4 Juin 2021 : Action des Handi-Citoyen·nes et des Grenoble Habitant·es au siège de Grenoble Habitat et à l’Hôtel de ville de Grenoble pour demander plus d’accessibilité dans les logements sociaux

  • 02 Décembre 2021 : Réunion des Handi-Citoyen·nes avec les associations des Boisseliers et Plus Sans Ascenseur dans le cadre de la campagne “Stop Ascenseurs-prisons”

La campagne en image

Actualités du syndicat