Demande collective

Des habitants se rendent ensemble à la mairie : ils veulent savoir si leurs logements vont être détruits…

Les habitants des Vieilles Cités sont dans le doute depuis 4 ans sur la démolition éventuelle de leurs logements. La conséquence ? Des logements de plus en plus insalubres, humides, qui pourrissent littéralement car le bailleur Actis ne veut pas investir dans les réparations tant qu’ils ne savent pas que faire de ces logements.

Après plusieurs demandes d’informations et de lettre restées sans réponse, un groupe d’une quinzaine de personnes s’est rendu à la Mairie de Grenoble, directement dans les bureaux des élus concernés pour leur remettre en main propre la lettre préparée, signée par 60 autres habitants.

Accompagnée de photos des logements et de tout l’historique des demandes, la lettre convie le maire de Grenoble et président d’Actis à se rendre courant mai dans le quartier pour donner une réponse aux habitants : est-ce que les bâtiments seront détruits, oui ou non ?

Affaire à suivre de près, d’autant plus qu’à l’Abbaye, les habitants ont envie de faire bouger plein de choses !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.