Accueil » Thèmes » Assemblées

Catégorie : Assemblées

Une soixantaine d’habitants ont participé à l’Assemblée de lancement de l’Alliance Citoyenne de Saint Martin d’Hères

Ce samedi 18 Février, les martinérois ont lancé la première assemblée de l’Alliance Citoyenne La Plaine – Renaudie – Champberton. Cette assemblée participative faisait suite à plusieurs mois de mobilisation, et a été l’occasion pour la soixantaine de personnes présentes de s’exprimer sur les problèmes quotidiens dans le quartier.

Les différents porte-paroles des comités de Saint Martin d’Hères, et leaders d’autres quartiers ont d’abord expliqué le fonctionnement de l’association et ses objectifs:

Discours Aïcha à l’assemblée de lancement de l’Alliance Citoyenne de Saint Martin d’Hères

 

« L’Alliance citoyenne est une association qui permet de dire ce qui ne va pas et de trouver des solutions… L’union fait la force, il faut être nombreux pour avoir gain de cause et faire bouger les choses », explique Aïcha Laouinati, membre de l’association et habitante du quartier La Plaine.

Lors de cette réunion, les participants se sont divisés en petits groupes de réflexion thématiques, pour définir les priorités sur lesquelles ils souhaitaient s’engager. Il a ainsi été décidé de se battre sur plusieurs campagnes, qui ont avancé depuis février.

Les martinérois décident de se battre sur les questions de logement et d’équipement jeunesse

Un groupe d’habitants locataires à l’OPAC ont décidé de se mobiliser pour mettre fin aux problèmes d’infiltrations et d’isolation dans leurs logements. Les locataires de l’OPAC vont ainsi demander le changement des fenêtres. Jamais changées depuis 40 ans, celles-ci ont des boiseries pourries, les cadres sont gondolées, certaines ne ferment pas.

Les habitants ont également décidé de s’engager en faveur du maintien des activités de la MJC Roseaux de Champberton.  Après la liquidation judiciaire et la fermeture de la MJC Roseaux en Février 2017, les habitants de Champberton craignent la fin définitive de cette présence associative sur le quartier. En effet, si un retour des activités a lieu, il sera probablement géré par les deux autres MJC de Saint Martin d’Hères: les habitants de Champberton n’avaient aucune garantie que les activités aient lieu sur le site, ni qu’elles restent gratuites. L’option choisie pour cette campagne sera de s’allier aux autres forces mobilisées pour rencontrer les décideurs locaux.